couple qui renove un appartement

6 astuces pour rénover son bien immobilier locatif meublé

Investir dans un bien immobilier locatif meublé est une opération à haut potentiel financier. Il ne faut pas craindre d’acheter un logement à rénover. Outre le fait que vous le paierez moins cher, sa remise à neuf vous fera bénéficier d’avantages fiscaux dédiés à la location meublée non professionnelle. Du soin que vous aurez apporté à sa rénovation dépendra le loyer et donc la plus-value que vous pourrez espérer, tout en restant réaliste et en vous adaptant au marché local. Voici les 6 points sur lesquels vous ne devez pas faire l’impasse.

  1. Refaire l’isolation

    Les immeubles anciens sont souvent très mal isolés. Outre les dépenses énergétiques astronomiques que cela génère, la pénétration de l’humidité peut entraîner une rapide détérioration de l’habitation.
    Cependant, ne craignez pas une note salée. En effet, de nombreux dispositifs gouvernementaux permettent aux propriétaires de lmnp de récupérer leur mise sur la durée, par le biais de niches fiscales. La loi Pinel/Duflot, ou la loi Denormandie dans certains secteurs géographiques précis vous permettront de bénéficier de réductions d’impôt sur le revenu par exemple. La condition étant que le bien remis à neuf ait une performance énergétique élevée, et que vous vous engagiez à le louer sur une durée minimum.

    des mains posent de la mousse isolante

  2. Changez le système de chauffage et/ou chauffe-eau

    Votre bien est en bon état, mais le système de chauffage est vieillissant ? Mettez donc votre appartement à la page et offrez-lui un chauffage tout neuf, répondant aux dernières normes environnementales. Associez-lui si vous le pouvez un système de chauffe-eau. Les frais d’entretien seront ainsi réduits, les risques liés au matériel usagé aussi, et vos locataires bénéficieront d’un confort supplémentaire.

  3. Équipez votre bien avec soin pour le bien-être des locataires

    L’équipement d’un bien meublé est défini par le décret n° 2015-981 du 31 juillet 2015. Consultez-le afin d’en connaître les bases. Une fois que c’est fait, pourquoi ne pas aller au-delà afin d’offrir à vos locataires un surplus de confort ? Comme une literie de bonne qualité, une télé connectée ou des électroménagers qui faciliteront la vie ? Chaque petit supplément sera remarqué par le locataire, apprécié, et valorisera ainsi votre logement. Une petite astuce toute simple et peu onéreuse consiste à installer suffisamment de prises électriques, il n’y en a jamais assez. Choisissez des modèles avec prise USB intégrée pour les portables, et des interrupteurs tactiles.

  4. Soignez les sols et les murs comme si c’était pour vous !

    Ne vous contentez pas du revêtement plastique premier prix et de la peinture blanche pour habiller les sols et les murs. Sans substituer vos goûts à ceux de locataires que vous ne connaissez pas, ayez soin de leur offrir un intérieur sobre, chaleureux et rénové avec goût. Ils y seront sensibles. Par ailleurs, c’est un aspect qui se remarquera immédiatement lors d’une visite, et qui pourra faire la différence !

    un homme pose du parquet

  5. Multipliez les aménagements pratiques.

    Avant de rénover, anticipez et imaginez-vous vivre dans ce lieu. Vous penserez à installer des placards dans les murs, éviterez les recoins inaccessibles qui prennent de la place pour rien, envisagerez d’installer quelques niches autant pour l’aspect visuel que pour le côté pratique. Faites le choix de portes et de fenêtres qui, sans être les plus onéreuses, sont pratiques et résistantes.

    Pourquoi ne pas motoriser les volets roulants ? Si votre appartement est un peu éloigné du centre-ville, votre locataire utilisera peut-être un vélo. Alors, si vous en avez la possibilité, aménagez-lui un local pour remiser son deux-roues. S’il vous reste un peu de place, pensez à un espace ou une remise pour permettre à votre locataire d’entreposer quelques affaires. En effet, il est probable que, bien que choisissant un logement meublé, il n’arrive pas les mains vides. Le cas échéant, il pourra toujours se tourner vers un garde-meuble pour y stocker ses affaires.

  6. Choisissez un mobilier pratique et accueillant

    Côté mobilier, évitez à tout prix de vous servir de votre bien immobilier locatif pour renouveler votre propre intérieur en y installant vos vieux meubles ! Le locataire le percevra probablement assez vite. Votre mobilier n’est pas forcément adapté à cet habitat, et le résultat menace d’être assez hétéroclite. Prenez de la distance afin de choisir un ameublement pratique, résistant et joli. Vous pouvez ajouter des touches disparates, tant que c’est fait avec goût.

    Et ne négligez pas la déco. Pour le style, tenez donc compte du type de locataire auquel le bien est destiné : étudiant ? Jeune couple avec bébé ? Famille ? Et de la situation géographique du bien. On ne meuble pas de la même façon un appartement en centre-ville ou en périphérie par exemple.

Rénover son bien avec soin, un investissement pour le futur !

Rechigner à investir dans la rénovation de son bien immobilier est un tort. Un immeuble ancien a un cachet que certains locataires recherchent. Si votre appartement est par ailleurs comme neuf à l’intérieur et offre un confort parfait, la plus-value sera considérable.

 

 

titre-renover-bien-immobilier-locatif-meuble
📌 N’hésitez pas à épingler cet article sur Pinterest

 

D’autres articles peuvent aussi vous intéresser…

Partager l'article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *